Suivez l'actualité du secteur en temps réel !
Inscrivez-vous à notre newsletter

Je deviens membre

Les supermarchés indépendants flamands voient leurs bénéfices fondre

Catégorie

Actualité

Publication

28/01/2019

Les supermarchés indépendants flamands voient leurs bénéfices fondre

Les supermarchés indépendants flamands ont vu leurs bénéfices nets fondre de près de 19% en 2017. Selon Unizo, cela en fait la plus grande victime de la concurrence féroce que vit actuellement le marché belge. Une information de De Standaard.

Les supermarchés indépendants flamands souffrent de la concurrence accrue sur notre marché. Sur base d’une analyse des résultats des retailers au cours des trois dernières années, Unizo soutient que ceux-ci sont les plus grandes victimes de cette recrudescence de la concurrence. Les commerçants doivent investir davantage, mais voient parallèlement leur rentabilité chuter. En 2017, leur bénéfice a diminué de 18,7% par rapport à l’année précédente. Sur une période de trois ans, on parle d’une baisse de 12,26%. Malgré cette tendance baissière, des centaines de nouveaux points de vente devraient faire leur apparition dans notre pays au cours des prochaines années: Delhaize évoque un potentiel de 300 nouveaux points de vente  dans les 4 prochaines années, Albert Heijn veut doubler le nombre de ses magasins, Colruyt poursuit son expansion et Jumbo fera très prochainement son entrée chez nous.

Selon les données récoltées par Unizo, un exploitant indépendant de supermarché situé en Flandre gagnerait 104.015 euros par an, mais les plus petits points de vente se contenteraient de 30.000 euros ou moins. Il est dès lors difficile de réaliser les investissements nécessaires pour suivre l’évolution rapide du marché. Les directeurs de supermarchés franchisés se plaigneraient auprès de l’Unizo de campagnes promotionnelles agressives telles que les 1+1 gratuit qui pèsent sur leurs rendements. Ces campagnes promotionnelles seraient le fruit de l’arrivée d’Albert Heijn, et depuis lors reprises par Delhaize, tandis que Colruyt s’aligne localement sur les prix les plus bas. Dans un même temps, l’e-commerce qui gagne en popularité pénaliserait les petits indépendants. A noter que Delhaize annonçait récemment qu'il développerait prochainement une nouvelle solution à destination des indépendants pour les aider à profiter eux aussi du succès de l'e-commerce.

Pour Unizo, cette situation devrait pourtant s’empirer dans les années à venir en raison de l’augmentation du nombre de magasins et de la pression promotionnelle.

Aplsia partage complètement ce point de vue !