Suivez l'actualité du secteur en temps réel !
Inscrivez-vous à notre newsletter

Je deviens membre

Le rapport GfK pour le retail belge

Catégorie

Actualité

Publication

07/09/2017

Le rapport GfK pour le retail belge

Chaque année, StoreCheck, en collaboration avec GfK, publie les rapports hivernaux et estivaux du bureau d’études. Un panel de 5.000 personnes exprime ses appréciations des différentes formules de supermarchés visités. Les retailers belges sont évalués sur 7 critères.

StoreCheck et GfK sont fiers de poursuivre leur collaboration sous la responsabilité du Gondola Group, que StoreCheck vient de rejoindre: ce rapport revêt une haute importance pour l’ensemble du secteur en Belgique. Les résultats offrent en effet une vue claire de la perception par le consommateur des différentes enseignes du marché. 

Le shopper apprécie un peu plus les supermarchés qu’il y a un an. Il leur attribue la note de 8,16, contre 8,13 l’an passé. On observe de petites différences entre les catégories, mais trop infimes pour s’y attarder. S’il fallait malgré tout souligner quelque chose, ce serait la "largeur de l’assortiment" qui obtient davantage d’appréciation de la part du consommateur. On note aussi quelques changements du côté des supermarchés au niveau des prix et chez les discounters en termes de rayonnement.

Classement national

OKay se place sur la première marche du podium et en fait tomber Colruyt qui trônait encore à ses côtés l’an dernier. Le distributeur de Hal doit cette fois se contenter de la 2ème place. Spar entre dans le top 3, une belle performance après le classement décevant de l’été dernier. Makro perd du terrain et disparaît du top 5. AD Delhaize conserve sa quatrième place et Lidl réintègre le top 5.

Classement régional

Albert Heijn sort une fois de plus vainqueur devant Intermarché et Cora. Le podium reste donc inchangé par rapport à l’été dernier. Précisons que malgré la jolie croissance affichée par Cora, le classement régional final reste identique.

Overall winners 2017

Meilleure évolution 

Si l’on se penche sur les évolutions de chacun, on découvre cette année un top 3 assez étonnant. Spar, OKay et Lidl se partagent la troisième place. Cora et Albert Heijn se placent en seconde position. Mais le numéro un incontesté de ce rapport d’été 2017 est Proxy Delhaize.

 

Scores nationaux 2017

RÉSULTATS PAR ENSEIGNE

Albert Heijn

L’enseigne preste en moyenne mieux que l’an dernier. Le shopper applaudit surtout le critère avantage, en raison des prix intéressants et des promotions. Le rayon frais obtient lui aussi les faveurs du shopper, tout comme le large assortiment. Le consommateur salue aussi la propreté des magasins AH et l’amabilité du personnel.

Aldi

Le shopper a eu affaire à un personnel plus aimable chez le hard discounter et le récompense cet été. La chaîne de supermarchés décroche la plus haute note jamais attribuée dans cette catégorie. La largeur de l’assortiment et la propreté des magasins suscitent également des réactions positives. Le frais et la qualité restent néanmoins des points à travailler. Les avantages et les prix bas restent les principaux atouts.

Carrefour Hyper

L’enseigne n’est pas parvenue à réitérer les scores historiquement élevés de l’été dernier, faute principalement à l’amabilité, aux prix bas, à la qualité et au rayon frais. Carrefour Hyper perd du terrain face aux autres retailers. Et ce sont surtout les clients fidèles qui se montrent moins satisfaits, lesquels peuvent, on le sait, être très critiques dans leur jugement. Ce signal ne saurait toutefois être ignoré.

Carrefour Market

L’enseigne poursuit sur la bonne voie, surtout pour les critères avantage (prix bas) – ce qui n’est pas évident – et rayonnement. Le consommateur accorde également une meilleure note à l’assortiment. Le shopper se révèle par contre moins satisfait de l’amabilité du personnel de l’enseigne, même si cela reste un des atouts de Carrefour Market.

Carrefour Express

L’enseigne décroche son meilleur score dans la catégorie avantage, même si celui-ci reste inférieur à la moyenne. Le consommateur octroie une bonne note pour l’amabilité, le meilleur score depuis 2011. De manière générale, l’enseigne évolue positivement même s’il reste du pain sur la planche dans chaque catégorie.

Colruyt

L’enseigne affiche un bulletin stable cet été. Les vrais fans apprécient toujours autant les meilleurs prix, alors que les autres shoppers se montrent plus sceptiques à cet égard. Intéressant, puisque c’est précisément ce deuxième groupe qui faisait l’éloge des prix l’été dernier. Le rayonnement et l’amabilité du personnel améliorent encore leur score.

Cora

Après quatre années difficiles, l’enseigne récolte enfin les fruits de ses efforts dans le domaine des prix bas. Ceux-ci sont vivement appréciés. L’amélioration de l’assortiment et de la qualité contribue elle aussi à ce bon bulletin. Le talon d’Achille reste l’amabilité du personnel, toujours jugée moyenne. Le rayon frais et la propreté des magasins restent également des points à surveiller.

Delhaize 

Les promotions et la qualité de l’assortiment reçoivent un excellent score de la part des shoppers. Ce dernier point s’est clairement amélioré, surtout en comparaison avec le retailer moyen. Les critères avantage restent un point délicat, pas seulement pour Delhaize mais pour les supermarchés en général. Les shoppers attribuent une moins bonne note à l’assortiment et le rayon frais mérite aussi davantage d’attention.

AD Delhaize

Difficile de faire mieux que l’été dernier. L’enseigne avait alors obtenu un excellent bulletin et il est quelque part logique que les résultats soient moins bons cette année. L’enseigne n’est pas parvenue à maintenir son score record de l’été passé pour le critère avantage dont la note est en repli. Les chiffres progressent en revanche nettement pour ce qui est du rayon frais et de l’assortiment.

Proxy Delhaize

Le meilleur élève de la classe en termes de progression. Le shopper récompense surtout les prix avantageux et le rayonnement, en nette amélioration. L’amabilité du personnel connaît des hauts et des bas, mais reste un point fort comme en témoigne la note supérieure à la moyenne.

Intermarché

Le score total se maintient grosso modo grâce à une meilleure appréciation des prix et de l’amabilité du personnel. Seules la largeur de l’assortiment et la qualité des produits ont moins séduit le shopper. Le rayonnement mérite lui aussi d’être amélioré.

Lidl

Pour la troisième fois consécutive, Lidl obtient des scores supérieurs au supermarché moyen. Les efforts consentis par l’enseigne dans ses magasins sont visiblement au goût du consommateur. Le rayonnement n’est plus un point faible et l’offre en frais obtient un bien meilleur score. Le critère avantage reste un sérieux avantage, contrairement à l’amabilité du personnel, toujours à surveiller.

Makro

Mauvaise nouvelle pour le siège à Wommelgem, l’enseigne recule à tous points de vue par rapport à l’été dernier. Le manque d’amabilité est en particulier pénalisé par le shopper. Les prix avantageux et le rayonnement sont eux aussi moins appréciés, même si ce dernier critère reste le point fort de Makro.

Match

Rien de bien glorieux ici non plus. Le critère avantage reste un point noir. Il est à noter que le rayonnement des magasins perd lui aussi des points alors que c’était un des atouts de l’enseigne ces dernières années. Les clients apprécient la propreté des magasins et la qualité des produits proposés. Le personnel est lui aussi récompensé pour son amabilité.

OKay

Le meilleur élève de la classe à l’échelle nationale pour la troisième fois. Le shopper accorde d’excellentes notes aux critères avantage, rayonnement et amabilité. Autre point à souligner : l’amélioration des scores attribués aux prix, au rayon frais et à l’assortiment.

Spar

Les résultats sont ici aussi positifs. Les prix avantageux et l’amabilité du personnel séduisent assurément le consommateur, tout comme le rayon frais et l’assortiment de produits. L’enseigne doit en revanche faire attention à la propreté des magasins, en léger repli par rapport à l’été dernier.