Suivez l'actualité du secteur en temps réel !
Inscrivez-vous à notre newsletter

Je deviens membre

L'AFSCA simplifie ses exigences d'autocontrôle dans le secteur alimentaire.

Catégorie

Actualité

Publication

20/01/2016

Les mesures sont d'application depuis le 1er janvier 2016.

L'AFSCA nous a enfin entendus !

Aplsia œuvre depuis longtemps en faveur de cette simplification en comparant la législation à la réalité du terrain, et en attirant l'attention des pouvoirs publics  sur les problèmes et les difficultés rencontrées par les acteurs du secteurs sur les mesures prises, souvent trop complexes.

Ci-dessous un résumé des mesures simplifiées, ainsi que le courrier officiel de l'Agence.

1. Fiches produits

La tenue à jour des fiches produits n'est plus obligatoire pour les opérateurs qui vendent les produits directement au consommateur final. Elles sont néanmoins recommandées dans le cadre de la traçabilité interne pour garantir les informations sur les allergènes.

2. Registre des réclamations

La tenue à jour d'un registre des réclamations n'est plus obligatoire. Vous devez par contre toujours conserver les documents liés aux notifications effectuées dans le cadre de la notification obligatoire.

3. Enregistrement du nettoyage, lutte ou désinfection contre les animaux nuisibles

Ne constitue plus une obligation sauf dans le cas d'une action corrective faisant suite à la constatation d'une non-conformité.

4. Enregistrement des formations suivies

N'est dorénavant pas obligatoire s'il peut être démontré d'une autre façon en cas de contrôle, que le niveau de connaissances exigé est atteint.

5. Evaluation des fournisseurs

Il suffit de contrôler les marchandises entrantes quant à la température, date de conservation, état intact des conditionnement ....Un contrôle à l'entrée n'est pas obligatoire à chaque livraison pourvu que tous les fournisseurs soient contrôlé sur base d'une évaluation annuelle.

Téléchargez ici le courrier officiel de l'AFSCA :